Normandie Vol Libre

Oreilles

vendredi 22 avril 2016 par Sylvain B.

Faire les oreilles n’est pas une action anodine, j’ai en mémoire une demi-douzaine d’incidents de vol sur nos sites liés à cette action, allant du simple coup de chaud jusqu’à des os brisés.
Comment bien faire les oreilles ?

Pendant que les oreilles sont fermées, l’incidence augmente et on se rapproche de la sur-incidence, il faut donc proscrire toutes actions de freinages qui aggravent la situation.

Mise en forme
La mauvaise attitude :
Actionner les oreilles tout en freinant (vérifier votre bord de fuite)
La bonne attitude

  • Prendre les poignées en prise classique ça permet de gagner 10cm en longueur de frein.
  • Actionner l’accélérateur (mi-course) conjointement aux oreilles ou juste après.

Retour à la normal (c’est le moment ou les incidents se sont produits)
La mauvaise attitude :

  • Rouvrir les deux oreilles en même temps et freiner
  • Si la voile a du mal à rouvrir donner des à-coups qui génèrent des turbulences inutiles sur l’extrados.

La bonne attitude

  • Relâcher une oreille,relever l’accélérateur, relâcher l’autre oreille.
  • Laisser la voile faire son abattée (elle va rechercher de la vitesse).
  • Vérifier que l’aile a bien repris sa vitesse air.
  • Si la voile a du mal à rouvrir, faire un freinage souple, ample et bref, ou mieux faire quelques "wings" (sans toucher aux freins) mais en basculant votre corps d’un coté à l’autre ce qui va donner de la vitesse aux plumes et les rouvrir.
  • Si la voile passe en parachutale, pousser les avants pour aider votre bord d’attaque à raccrocher les filets d’air.

Afin d’avoir le temps de gérer un éventuel souci on de doit pas rouvrir les oreilles en finale, préférez dans ce cas poser aux oreilles sans omettre de faire votre arrondi habituel.

Entrainez vous à exécuter cette manoeuvre si possible avec de la hauteur et au dessus des arbres, n’ hésitez pas à demander l’avis d’un moniteur sur votre gestuelle.

En cas de besoin de descendre préférez toujours la recherche de zones descendantes plutôt que les manoeuvres de descente rapide.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 638790