Normandie Vol Libre

Le Hode, samedi 19 novembre 2011

samedi 19 novembre 2011 par Stéphane D.

"Le Hode"... nom étrange, non ? Le cap du Hode fait partie des nombreux coteaux modelés par l’évolution du tracé des méandres de la Seine. Sa falaise (SE) surplombe les marais du même nom.

Sur la commune de St-Vigor d’Ymonville, le déco, en plus d’être petit et "barbelé", a comme particularité pittoresque de faire face à une ligne à haute tension, à un peu plus de 100 m droit devant : impressionnant...
Le déco convivial du Hode
Mais c’est tellement obsédant que ça peut difficilement être dangereux, à moins de faire exprès : on ne pense qu’à elle ! En ligne droite elle est à environ 130 m devant (mesure approximative avec Wikimapia), ce qui laisse un peu de marge pour tourner. Une fois dans l’ascendance le long de la falaise, c’est sans souci.

Le risque est plus grand de foirer son gonflage, car le déco est une petite enclave de barbelés concédée sur une pâture, moitié à plat, moitié dans la pente (juste en-dessous c’est la broussaille). Diamètre de l’enclave : environ 20-25 m, soit 2 envergures, c’est à dire qu’une fois l’aile étalée sous la cassure, avant les barbelés il reste grosso-modo 5 m à gauche et à droite, 10 m derrière sur le plat, et on a les pieds à 2 m des ronces. Débutants s’abstenir...

Autre point : ce déco est sur le versant ESE d’une combe située à gauche de la falaise, donc quand le vent est dans l’axe de cette falaise, ça veut dire gonfler travers droit dans la pente.

Quand j’arrive ce samedi à 14h00 le vent est travers gauche et il y a 4 voiles en l’air, à hauteur fluctuante et une vitesse / sol typique du vent de travers : une longue branche "scotchée" face au vent, et une branche expédiée "vent de cul vitesse accrue". De fil en aiguille pas mal de monde sur le site, dominante Viking Vol Libre et Optivol, jusqu’à une vingtaine de pilotes (pas tous en l’air en même temps, mais au moins jusqu’à 10 voiles).

Mon premier déco sur ce site se fait sans souci. Il faut juste être concentré et réactif au gonflage, et puis intégrer des automatismes simples : "Tourner à droite immédiatement en sortie de déco" :D

Je vole pendant une petite demi-heure, à hauteur variable, en suivant le rail lorsque ça tient, en exploitant des pets de lapin anémiques lorsque ça faiblit. Mieux vaut éviter de virer trop incliné.
Le vent faiblit, je me fais plomber : avec mon vieux tromblon je sais que je cours le risque d’être dans les premiers au tapis. J’arrive néanmoins à me refaire en "grattant" la cime des arbres, et je repose en haut à temps : toute la grappe suivra dans le quart d’heure, hormis 1 ou 2 "guns" qui continuent de jouer. La fin de l’après-midi sera très typée "papotage au bar de l’apéro" dans la pâture derrière le déco.

Dans la pature derrière le déco

A noter que pour ceux qui ont "une aile qui plane bien", le décollage se fait visiblement assez bien en gonflant sur le plat dans la pâture, en approchant de la clôture sur le coté du déco (l’aile est alors dans le flux), et puis une petite course conjuguée à un peu de frein permet décoller en planant par-dessus les barbelés. Euh... j’attendrai d’avoir changé d’aile avant de jouer à ça ;-)

En option "confort", ce samedi une planche posée en plan incliné sur le barbelé servait avantageusement de rampe de lancement ! :)

Dans l'azur automnal

En cas d’atterro en bas (grande pâture facile de l’autre coté de la route, partiellement traversée par la ligne HT), si on n’a pas de moyen de récup pour remonter au déco, c’est a priori un peu galère (45 minutes de marche par la route) depuis que le chemin à flanc de coteau a été rendu plus ou moins impraticable par un glissement de terrain et le ré-embroussaillage. Je ne suis pas allé vérifier. En tout cas, pour décoller seul mieux vaut être sûr que ça tient... Ensuite la repose en haut dans le pré ne pose pas de problème particulier.

Sinon à part ça, en l’air c’est sympa :)

Je n’ai pas pris de photos en vol, conditions trop faibles pour lâcher mes commandes en taux de chute mini. J’ai complété mes photos au sol par quelques captures d’écran vidéo à titre documentaire (oui, je sais, c’est moche) :

Plus d’infos sur le site du Hode :
http://dav.labadie.free.fr/VolLibre/Sites/Normandie/LeHode.htm

Stéphane

vidéo et photos de Patrick P.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 638881