Normandie Vol Libre

Dimanche 19 février, Sainte Marguerite, Barneville...

dimanche 19 février 2012 par Sylvain B.

Midi, il y a du monde en l’air , mais c’est du petit. Je tente 20m2 mais ça ne le fait pas.

Vers 15h ça se calme , il y a de plus de plus de voiles en l’air, je propose à qui le veut un aller retour Saint-Valery, sachant qu’il va y avoir sûrement des passages à pied .

Un groupe de parisien nous emboîte le pas, mais au final nous ne sommes que trois au but.

Au retour ça fourmille en l’air , avec des gains de 200m pour les meilleurs, le soleil est présent toute la journée.

Photos et ma trace du jour

SAINT MARGUERITTE <-> SAINT VALERY

SYLVAIN B

NVL était aussi à Barneville.

A 14h00, il faut s’appeler HVR pour voler.
Le bricoleur du dimanche se coupe le doigt (au moins jusqu’à l’os) en montant son rigide révisé et bien affuté.

Les parapentistes attendent leur créneau et pour l’heure, débroussaillent un peu sous le déco (là où HVR a déjà fait un cratère par le passé). Ca réchauffe.

On marque une pause pour regarder les Daniel(s).

Au déco, l’un tente de planter son suppositoire dans le fion de MAYA l’abeille !
Le tondu se fait coller le train par son R.O (Récupérateur Officiel) en planeur RC, certainement attiré par l’odeur de sang du charognard qui agite son gant de temps en temps.

Il va certainement y avoir une vidéo radiocommandée sous peu.

Le posé du petit planeur au déco avec perte d’altitude dans le rouleau est héroïque !

15h30 : une petite averse de grêle marque la fin du vent fort, ponctué de grosses baffes.

Ceux qui ont commencé à étaler, sans voir le grain arriver, opèrent un repli stratégique.

Le parking à 20m du déco, ça a du bon !

16h00 : on vole !

Et il y a des motivés.

Ca a l’air bien calme. Mais les décos sont rockn’roll.

Une petite quinzaine de pilotes sur place et souvent au moins 7 à 8 voiles en l’air en même temps.

Pour ma part, après un premier vol court et repose déco vite fait en voyant J.P bien bas qui se refait finalement, je vole ensuite 1h10 et prend 240m. La fin du vol, assez scotché, m’incite à la repose déco.

Approche aux oreilles jusqu’au sol et posé moyen mais objectif atteint : ne pas redécoller et ne pas aller en bas.

Cool : j’ai même pas eu froid.

Sylvain A.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 609087