Normandie Vol Libre

La Coupe Icare 2013

dimanche 29 septembre 2013 par Bliss26 (Sylvain.A)

Superbe coupe Icare bien que la météo ait quelques peu tempéré nos désirs de vols.

Voici de quoi vous donner envie d’y aller l’année prochaine, nombreux bien sûr, et déguisés bien entendu...

Le récit par Pierre S.M

St Hilaire du Touvet

Quatre jours à St Hilaire en compagnie de Sylvain A, d’Anne Laure de JP de passage pendant deux jours et de l’équipe d’Eur’en ciel qui nous a invité à leur table le premier jour. Départ le mercredi soir pour une nuit de voiture, histoire de pouvoir voler le jeudi. Hélas à l’arrivée, le vent est trop fort et mal orienté. Qu’importe, ce n’est pas l’occupation qui manque, St hilaire, c’est un peu la Mecque de tout ce qui vole !

Pendant quatre jours, on assiste à un festival de parapente, mini-voile, delta, para-moteur, wingsuit, planeur, ulm, etc .

Le vendredi ouvre un espace de vol au décollage nord (déco moquette). L’aérologie n’est pas au top et les démos d’acrobaties en parapente nous bloquent un espace pour pomper sur la falaise. Anne Laure expérimente son premier vachage dans un champ sous le déco en compagnie de JP.

Pour voler le week-end il faut être déguisé ou décoller avant 9h30 ou après 18h30, l’occasion de refaire un plouf le samedi matin par un vent soutenu qui annulera pour la journée les décollages de la coupe Icare.

Je profite d’une place offerte dans une voiture d’Eur’en ciel pour accéder dimanche matin de bonne heure au col du coq qui permet d’accéder, après une ascension de 600 m de dénivelé par le GR, au déco de la Dent de Crolles. Un super vol au-dessus des nuages qui restera gravé dans ma mémoire.

La journée se poursuit avec le défilé de la coupe Icare :

Introduction en 2mins 30s


Le Clip de la Coupe Icare 2013 par MIGOOTV

3h00 de vidéo pour les mordus


Dimanche le live reprend à 12h30 depuis la... par Rhone-Alpes

St Hilaire peut être l’occasion pour un club comme le nôtre de se retrouver autour de notre passion commune ?

A méditer …

Pierre S.M

La suite par Bliss26 (Sylvain A)

Oui oui ! A méditer ! Méditons !

Pour continuer notre petit récit, voici quelques images prises par Anne Laure

Cliquer l’image

Le déco delta fait un peu flageller les jambes lorsqu’on est tout au bord... "Mets bien ta jambe au bord pour la photo" qu"elle dit Anne Laure... "ouin, j’ai le vertige"

Voici, mis bout à bout, quelques images de ces 4 jours.

Bien sur j’ai souvent oublié de filmer... même pas pensé à vous faire voir le salon.

Voici donc l’ambiance de cette coupe Icare 2013 telle que vous auriez pu la vivre avec plein de souvenirs manquants.

Suit un petit vol sans prétention de vendredi après midi : décollage trop tardif, donc plouf amélioré. Je ne suis pas très concentré pour gratter la falaise, mon œil droit lorgne la face encore au soleil direction Grenoble où Pierre au dessus trône impérial et le gauche lorgne Anne Laure au dessous en arrière bien bas sur la forêt loin de l’atterro et en demande de conseil urgent de vachage. (qu’elle va gérer de main de maître)

Mon troisième œil lorgne la cible de l’atterro au loin que je ne veux pas rater aujourd’hui

Ma main droite pianote l’appareil photo récalcitrant que tient ma main gauche pendant que mon quatrième œil tente de déchiffrer les menus.

Pour finir ce tour d’horizon, la coupe ICARE c’est quoi ?

Le résumer par le programme
http://www.coupe-icare.org/

A toute heure, du mouvement.

Un folie qui monte en douceur à partir du jeudi pour atteindre
son paroxysme dès le samedi jusqu’au dimanche soir.

Un service gratuit de navettes pour tous les pilotes qui marche du feu de dieu.

Une fourmilière de bénévoles à gogo.

Tout le gratin du vol libre à tes cotés, au dessus, au dessous, partout...

Des démonstrations et du spectacle encore et encore.

Cette année pour la troisième fois je voulais voler déguisé. Pourquoi ?

- parce que c’était la 40°
- parce que sans déguisement, cet évènement majeur et festif n’existe pas
- vivre cette fête de l’intérieur c’est top
- le samedi et dimanche car c’est le seul moyen de voler après 09h30 et avant 18h30
- pour se marrer
- pour gagner un tee shirt
- pour tenter d’être primé et gagner plus (il y a du boulot mais ce n’est pas hors de portée puisque ça m’est déjà arrivé)
- pour rentrer gratis au salon
- pour avoir un badge "prioritaire navettes"

Et me voici donc le samedi au déco en fou sur tapis volant double surface (pour plus de performance et de confort) équipé clairon de brume et guidé par poisson pilote (le truc jaune et blanc qui pendouille)

Ce déguisement (évolution 3) a l’avantage de ne pas trop engendrer de trainée ni dégrader la finesse donc pouvoir tenir et voler longtemps.

Il doit bien manger 1 point quand même au minimum.

Mais la brise de nord forte en vallée va tout faire capoter et faire annuler les décollages.

(Pierre aura le temps de décoller de bonne heure et faire son plouf avant l’ouverture du concours et le renforcement du vent.)

Initialement je fus contacté par Roland d’Eur’enciel à qui il manquait un biplaceur le dimanche pour leur déguisement des "papillons blancs" au bénéfice de l’association du même nom qui accompagne des enfants handicapés.

Bien sûr, hors de question de refuser, c’était pour la bonne cause !

Mon idée était donc de voler avec mon déguisement perso le samedi puis le lendemain pour Eur’enciel et éventuellement encore dans la foulée avec mon déguisement... Trop ambitieux...

Le samedi, on ne vole pas finalement et le dimanche je n’ai plus envie de remonter à toute blinde pour mon second vol après ma seconde Leffe à l’atterro alors que l’on doit repartir de bonne heure le soir.

Ainsi donc, je me suis fourvoyé sans état d’âme pour Eur’enciel. Et me voici en papillon blanc décollant avec Thibaud dans ce reportage FR3 Rhônes Alpes à 30 secondes.

Et bien c’était vraiment cool. On s’est bien marré.

PAPILLONS BLANCS from Alban on Vimeo.

Sans cette association "NVL Eur’enciel", Pierre n’aurait pas pu accéder à la dent de Crolles et faire un vol qui lui laissera un grand souvenir.

Nous (les 3 Novoliens) avons vécus de bons moments avec des pilotes que nous ne connaissions pas si bien que cela.

On s’est fait inviter le premier soir à manger dans le chalet du "team" au complet, c’était très sympa.

J’ai partagé des moments intenses avec mon passager et l’ensemble de l’équipe (1 bi fauteuil, 2 bi normaux, 1 solo, les parents des 3 enfants...)

Alors oui, l’année prochaine, on remet ça et même plus ! Car pourquoi ne pas imaginer une mutualisation des moyens entre nos deux clubs pour l’année prochaine ?

Chaque club préparerait par exemple son (ses) déguisement(s) de son coté. Les transports peuvent être partagés. Il peut en être de même pour l’hébergement éventuellement.

On peut ainsi imaginer des départs et retours échelonnés à la carte.

On peut aussi imaginer des déguisement persos ou clubs top secrets et d’autres mixtes inters clubs...

Que cette réflexion suive son cours...

Nous en reparlerons.

Pour l’heure, nous avons eu du mal à atterrir. On est encore un peu là bas et déjà un peu à la prochaine.

Anne Laure, Pierre et Sylvain


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 596171