Normandie Vol Libre

Hénouville le 28 Septembre 2012

vendredi 28 septembre 2012 par Bliss26 (Sylvain.A)

La bonne nouvelle du jour : le maïs est coupé et l’atterro redevient accadémique.

Après conférence téléphonique à trois sous la présidence de Jean Claude, Pascal étant aux 2 amants et trouvant ça un peu teigneux, nous voici au grand soleil à 15h00 à Hénouville, mais ça ne va pas durer hélas !

Très vite, tout se bâche et la brise fait cruellement défaut au déco. En l’air, c’est calme et on tient sans problème dès que l’on a 10m de gain. Les bouffes sont rares et il faut pouvoir les prendre . J’en connais qui ont le temps de compter leurs suspentes...

Pour ma part, je fais quand même une connerie en reposant déco. Comme je suis un peu long, je ralentis beaucoup la voile pour casser la finesse au lieu de faire une oreille (ou deux) et ... comme je le pressens depuis 2 secondes en me disant "tu freines trop bas, t’as 5 cms de freins en trop, ça va décrocher...", ...elle décroche franchement à 1/2m sol comme sait si bien le faire l’ASPEN...
Arrivée massive un peu dure, bien à plat sur le dos avec le casque qui tape bien au sol derrière la nuque : c’est bien, une protection dorsale ! C’est bien, un casque !

Pour les gains, pas plus de 200m et une petite ballade vers St Martin. Je reste cependant coincé à mi parcours plus de 20mns dans une petite combe à attendre de quoi me refaire pour rentrer. Plus de 2h30 de vols en tout qui m’ont bien plus, même si c’était bien gris vers 16/17h00.

JCV aussi en profite aussi et vole plus d’une heure trente.

Pascal qui découvre sa nouvelle voile ne tente pas la chance au grattage pour son 2° vol et ne raccroche pas.

Dominique arrivé en cours de route s’en tire moyennement mais fait une très belle repose déco, lui, au même endroit que moi.

Maxime a le temps de compter ses suspentes au déco en attendant les bouffes et Bertrand arrivé trop tard compte les chardons et diverses petite branches là où il vient de poser en bas de pente. Il aime pas ces suspentes en ficelle de boucher qui s’accrochent partout, mais partout... Puis , il repart tout guilleret déclarant : "Bon je vais tondre ma pelouse..." C’est louche !

La stabilisation d’images par Utube a ses limites. On peut voir en début de vidéo la nouvelle voile de Pascal prendre une forme tout à fait incongrue...


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 634977