Normandie Vol Libre

Mais pourquoi on fait ça... Vol Handi à Bracquetuit

samedi 16 juin 2012 par Bliss26 (Sylvain.A)

On a vraiment pas beaucoup de chance cette année avec la météo.
Lors de la semaine du Handicap à Fécamp, nous reportons la journée programmée pour les enfants de l’institut Denis Cordonnier du havre pour cause de vent trop fort.

nous revoici le 14 juin pour un nouveau rendez vous à Bracquetuit.

Mais nous avons perdu du temps dans des bouchons à Rouen puis sur l’A28 pour cause de travaux.

Lorsque nous arrivons, le ciel est déjà bien rempli de cumulus bourgeonnant qui font le bonheur des amoureux de thermiques et de cross. Mais la dépression programmée approche.

De plus, aujourd’hui, on va mettre pas mal de temps à s’organiser.

Je réalise le premier vol handi du jour avec un petit piou piou.
400m de gain au treuil puis encore 150m de gain en thermique.
Vraiment un super vol que j’abrège car nos passagers sont légers et au vu du ciel, il ne va pas falloir trainer pour pouvoir faire plus d’un heureux.

J.P fera le deuxième car j’ai eu du mal à rentrer au terrain à cause d’un météo forcissant bien que le bi soit détrimé à fond.

En effet, certains me trouvent grand mais on ne m’a jamais trouvé lourd et l’attelage dégrade fortement la finesse sans améliorer la pénétration !

Dans l’après midi, J.P revolera à Londinières avec le petit bi de Sylvain et Christophe pour baptiser une petite pitchoune.

Voici une belle vidéo réalisée par un des parents accompagnateur du groupe d’enfants.

Un beau travail de montage qui va faire plaisir à tous (même si chacun n’a pas pu voler).
On sent bien qu’il y a passé du temps et que l’ordinateur a donné aussi tout ce qu’il avait dans son "double cœur".

Merci Jérôme

Alors, la question ? Pourquoi, on fait ça ?

Écoutez le piou piou au début de la vidéo qui suit. Il est vraiment parti pour un grand voyage ! On ne perd pas d’altitude (et même on en gagne). Alors, j’ai le temps de lui passer les commandes. Mais il va falloir qu’il grandisse encore car il ne peut les attraper que du bout des 2 doigts... Dommage ! Encore un truc à bricoler : des rallonges de poignées de frein pour le bi ! Car pour qu’il puisse les attraper les freins, je freine beaucoup et ensuite il ne reste que 5 cms maxi de marge de commande. Je n’insiste pas longtemps car mon passager a beaucoup de force, le profil du bi commence à bien se creuser. Le bi commence à osciller sur l’axe de lacet et je ne suis pas sur que mon nouveau pilote puisse lâcher instantanément les commandes si besoin...

Merci à toute l’équipe au sol, car le petit boulot ingrat c’est pour eux et le grand bonheur, c’est pour moi ! Sans eux, pas de vol possible.

Merci aux anciennes recrues qui forment et rassurent car pour un décollage fauteuil, la confiance c’est primordial et aux nouvelles recrues qui s’investissent et ont assuré ! c’est comme ça qu’on avance !

Je vous invite à venir nous rejoindre et donner de votre temps (pas beaucoup) pour participer à la vie du club et permettre ces moments d’échange inoubliables et de partage désintéressé pour des personnes qui n’ont pas notre chance d’être mobiles.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 629063